Suivre Labomel 

Contact - Mélanie Le Grand - contactlabomel@gmail.com - 00336 64 51 37 28

  • Grey Facebook Icon

Les cordes - bondage

Savant jeux de cordes, aujourd'hui cet art traditionnel japonais se démocratise, se libère de ses traditions, se mélange à d'autres arts, créant des débats passionnés, des pours et des contres, des purs et des durs, des vrais et des faux. Tant mieux. Le savoir-faire des maîtres n'en est que plus puissant, et plus il sera transmis, pour que chacun le fasse sien, et plus nous pourrons le vivre entier.

Il y a maintes façons, et maintes raisons de pratiquer.
Bondage esthétique, performatif, érotique, sexuel, sensuel, initiatique, outils de développement personnel, privé, public, technique de drague, sculpture de corps, précis, bordélique, technique, ludique, violent, sportif, confortable, émotionnel, transcendant, etc...

Pour ma part, le kinbaku a ouvert les portes du lâcher-prise, de la confiance et de la réceptivité. 
Engagée en 2007 avec la puissante danseuse Dasniya Sommer puis la shibariste transcendée et transcendante Shadow, ma recherche se concrétise avec Nicolas Yoroï, force révélatrice, avec lequel je crée une vidéo et un court-métrage. 
En solo, je sortirai des attaches avec la création "Duo de cordes".

kinbaku video 2013

GALANTERIES

recherche kinbaku (bondage)

kinbaku (bondage) research

conception Mélanie Le Grand

​with Nicolas Yoroï

and Mélanie Le Grand

music Andy Benz

Realisation Emmanuel Rojas

 



court-métrage short film

Elie

Ce conte m'est inspiré par ma collaboration artistique avec Nicolas Yoroï et plus largement par mon expérience du bondage, autrement appelé kinbaku ou shibari.
Artiste du spectacle vivant, je cherche depuis longtemps à intégrer l'art du bondage à une narration poétique, sans le dénaturer.
Après un premier projet vidéo Galanteries qui montre notre pratique dans sa forme épurée et improvisée, il s'agit cette fois de créer une fiction élaborée, une scénographie improbable, entre théâtre, clip et film fantastique. Inspiré de Pinocchio c'est l'histoire de l'éveil d'un être.

 

Elie est un des personnage-type de mes spectacles, c'est un féminin brut, ancestral, une matière-femme, vierge et sans conscience propre.  Son éveil est autant une joie qu'un drame, et l'histoire n'a pas de morale. Ici les cordes sont utiles, l'attacheur est simplement un artisan du corps, amoureux de la matière et méticuleux dans son désir de la révéler. Il n'y a pas de psychologie dans le rapport des personnages, on ne joue pas l'érotisme qui est présent par nature, le regard sur le corps est simple et sublimé.

Durée duration 11min54

 

un film de a film by

Mélanie Le Grand et Guillaume Pin 

avec with

Mélanie Le Grand​

Nicolas Yoroï

Gary Volet

composition et création sonore 

composition and sound design

Charles premier

shibari shibari 

Nicolas Yoroï

Partition basse 
electric bass score

Gary Volet

maquillage make-up

Jelly

Assistante tournage 
​Jeannne Mvf de B

Régie catering et logistique

Ghislain Hautefeuille
assisté de Stéphanie Hautefeuille

merci à thanks to

Céline et Mathis du Cirque Asymetrik, Antoine Savalski, Niyouli Hana, Xavier Thesnon, JB

Synopsis

C'est l'histoire d'un homme, intemporel, un paysan aux mains calleuses, qui trouve un être dans la terre.
Son corps se confond avec les racines des arbres, c'est une femme, ancestrale, elle respire paisiblement.
Il la ramasse délicatement, c'est une précieuse récolte.
Il l'attache pour la redresser, les cordes sont des soins, elles dessinent les lignes de vie, elles l'animent, l'allument d'émotions. Il travaille à révéler cette femme-matière.
Quelque part au loin il y a une présence immense et dévorante, une ville palpitante et grouillante, la société des hommes.
Inspiré par Pinocchio, Elie est un conte initiatique qui intègre l'art du shibari (bondage) à une narration fantastique.

It’s the story of a man, timeless, a woodman with rough-skinned hands who found a body in the ground.
This body merges with the roots of the trees, it's an ancestral woman. She breathes quietly.
He picks her up carefully, as a precious piece of wood for him to craft.
He ties her up to make her stand, the ropes heals, they draw ligns of life, bringing her back to life, filling her with emotions. He is revealing this raw-woman.
Somewhere, far away, there is a humongous and devouring presence, a swarming and twitching city, the human society.

Elie is an initiatory tale, joining the art of shibari (bondage) to a fantastic narration.

quelques photos du tournage some picts from the shooting

duo de cordes

étape de création du spectacle Rien Derrière

Performance performance

durée duration : 15 min

avec Mélanie Le Grand et Yann Delmas

Soirée IMPACTS - vendredi 4 avril 2014

Studios Micadanses Paris

performances avec Shadow

BIENTÔT ..

avec DASNIYA SOMMER

BIENTÔT ..